La notion de patrimoine colonial en Chine. Étude de cas théorique et pratique : la ville de Macao

Jorge Da Costa, Monica. La notion de patrimoine colonial en Chine. Étude de cas théorique et pratique : la ville de Macao, e-Phaïstos, 2015, vol. IV, n° 1, pp. 118-126. URL : http://ephaistos.revues.org/694 (consulté le 25 janvier 2017).

Macao est un paradoxe du XXIe siècle. A la fois une « ville-musée » et vitrine de l’économie du jeu en Asie, elle présente un passé colonial portugais tout en revue-e-phaistosincarnant la réussite « à la chinoise ». Quelle place est donnée au patrimoine dans cette ville et quelle lecture en donner sur les plans patrimonial et identitaire ? Cet article se propose d’ouvrir plusieurs axes de réflexion sur les enjeux et les difficultés de l’étude double, théorique et pratique, d’un patrimoine colonial. D’autre part, elle invite aussi les chercheurs à mener des études émiques et multidisciplinaires de manière à rendre compte de la richesse et de l’importance d’une vision hybride dans ce type d’étude de cas.

Macao is a paradox of the 21st century. At the same time a « living museum » and a window into the gambling economy of Asia, it shows off its colonial Portuguese past while at the same time embodying success à la chinoise. What place then for cultural heritage and what interpretation to make regarding identity and heritage ? This article proposes to explore multiple avenues of thought concerning the issues and difficulties of a double study, both theoretical and practical, of colonial heritage. Moreover, it also invites researchers to conduct emic and multidisciplinary research so as to report on the richness and importance of a hybridized outlook in this type of study.

Lire l’article


Monique Abud

Centre d’études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *