Jentayu 5 : Woks et marmites

5e livraison de la revue Jentayu, consacrée aux gastronomies et pharmacopées d’Asie, de Tachkent à Taipei, de Pékin à Jakarta. Quand alimentation et santé font bon (ou mauvais) ménage dans les littératures contemporaines d’Asie.

Sommaire

  • Le mérou
    O Thiam Chin (Singapour)
  • Tuning et le tempeh
    Ida Ahdiah (Indonésie)
  • La moule et l’identité culturelle
    Leung Ping-kwan 也斯 (Hong-Kong)
  • Une nourriture sans dieux
    Shahu Patole (Inde)
  • La mère pocharde
    Feng Jicai 冯骥才 (Chine)
  • Alcool fraîchement distillé
    Leung Ping-kwan 也斯 (Hong-Kong)
  • Le roi des fruits
    Omar Musa (Malaisie)
  • Sale pluie
    Zhang Yueran 张悦然 (Chine)
  • Discours sur le porc
    Leung Ping-kwan 也斯 (Hong-Kong)
  • La mère nourricière
    Mrinal Pande (Inde)
  • La prodigieuse histoire du bol de riz au lard
    Titre original : 《神奇的豬油拌飯》, extrait du recueil 《喪禮上的故事》
    Kan Yao-ming 甘耀明 (Taïwan)
  • Les trois tantes
    Romana Rocha (Thaïlande)
  • Peng Fei et Wang Aishu
    Cao Kou 曹寇 (Chine)
  • L’univers dans une tasse de thé
    V. Vajiramedhi (Thaïlande)
  • Au Manoir du Puits du Dragon
    Audra Ang (Singapour)
  • Nous, les fermiers
    Ore Huiying (Singapour)
  • Le cinq à sept
    Melizarani T. Selva (Malaisie)
  • Manastchi
    Hamid Ismaïlov (Ouzbékistan)
  • Bonus de lecture : « La capitale déchue »
    Titre original : 《废都》
    Jia Pingwa 贾平凹 (Chine)

Lire l’éditorial et consulter des extraits du numéro 5


Monique Abud

Centre d’études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *