Fantômes dans l’Extrême-Orient d’hier et d’aujourd’hui

Fantômes dans l’Extrême-Orient d’hier et d’aujourd’hui. Dirigé par Vincent Durand-Dastès et Marie Laureillard. Paris : Presses de l’Inalco, 2017. (Coll. « Asie(s). Sciences humaines et sociales »). ISBN : à venir

Actes du colloque « Une esthétique de la fantasmagorie : fantômes dans la Chine et l’Extrême-Orient d’hier et d’aujourd’hui /  Aesthetics of Phantasmagoria :  Ghosts in China and the Far East in the Past and Present », tenu à l’Inalco les 21, 22 et 23 février 2013. Annie Bergeret-Curien, Danielle Elisseeff, Anne Kerlan et Zhang Yinde, tous trois membres du CCJ-CECMC, et Mary Picone, membre du CCJ-CRJ, avaient participé au colloque.

Présentation

Nous avons, en écrivant cet avant-propos, pleine conscience du paradoxe qu’il y a à mettre entre les mains des lecteurs un ouvrage dont le poids physique semble en décalage presque grotesque avec l’immatérialité de son sujet. Il est en revanche le signe de la passion qu’ont exercées, tout au long de l’histoire chinoise, et, selon leurs propres modalités, dans les pays voisins, les apparitions des êtres revenus du monde des morts. Car cette passion a inspiré tant d’auteurs chinois, coréens ou japonais anciens ou modernes, qu’elle finit par rejaillir sur les universitaires qui étudient les civilisations de ces contrées. Témoin les nombreuses propositions de communications que suscita notre appel pendant l’été 2012 et qui se traduisit par le colloque international organisé les 21, 22 et 23 février 2013 à l’Inalco, en liaison avec l’Institut d’Asie orientale de Lyon. Le présent volume essaiera d’en perpétuer l’apparition.

Plus d’informations


Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *