Les archives de la République populaire de Chine. Raisonner sur et raisonner avec

Boucher, Aurélien. Les archives de la République populaire de Chine : raisonner sur et raisonner avec. Histoire sociale/Social history, vol. 50, n° 101 (2017), pp. 141-161. URL : https://muse.jhu.edu/ (consulté le 11 juillet 2017).

Résumé

La présente note de recherche traite de la nature et des possibilités d’interprétation des documents collectés dans trois centres d’archives locaux de la République populaire de Chine (villes de Qingdao et de Jinan, et province du Shandong). À partir du cas singulier des archives de commissions des sports, il s’agit de déterminer dans quelles conditions et selon quels types de comparaison ces documents permettent de mieux cerner l’organisation de l’administration chinoise et les turbulences politiques qui la traversent. Cette note mettra ainsi l’accent sur trois points : la difficulté de procéder selon les canons de la microhistoire, l’attention qui doit être portée aux informations figurant en tête de documents d’archives et l’importance cruciale d’une étude sémantique approfondie du langage bureaucratique.

Abstract

This research note discusses the nature of documents collected in three local archives in the People’s Republic of China (cities of Qingdao and Jinan and province of Shandong) and how these documents can be interpreted. Based on the singular case of sports boards’ archives, the objective is to determine the conditions and types of comparison under which these documents provide better insight into the structure of the Chinese administration and the nature of the political turbulence affecting it. This note also emphasizes three points, namely the difficulties associated with proceeding in accordance with the canons of microhistory, the attention that must be paid to the header information appearing on archived documents, and the crucial importance of in-depth semantic study of bureaucratic language.

Lire l’article sur Project Muse (accès restreint)

Site de la revue Histoire sociale/Social history

Aurélien Boucher est enseignant à l’Université chinoise de Hong Kong. Il a soutenu en 2003 une thèse intitulée : « Formation et réformes des élites pongistes dans la Chine contemporaine : des oblats du socialisme à l’entrepreneur de soi ». Il est également l’auteur de : La naissance du sport en Chine : 1900-1949 (Publibook universités, 2008).


Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *