Trajectoires identitaires en contexte migratoire. Le cas de femmes chinoises

Article d’Anne-Cécile Gilbert, «Études psychosociolinguistiques de trajectoires identitaires en contexte migratoire. Le cas de femmes chinoises en union franco-chinoises à Rennes», dans T. Bulot (Dir) et A. Morillon, Normes et identités en rupture (Migrance, plurilinguisme et ségrégation dans l’espace urbain),  Cahiers Internationaux de Sociolinguistique 1,  Paris, L’Harmattan, 2011, 191 p. isbn: 978-2-296-56669-9

Cette livraison des Cahiers Internationaux de Sociolinguistique renvoie à une préoccupation centrale de la sociolinguistique urbaine : faire valoir les tensions, sinon les  conflits, non seulement entre les différents groupes sociaux qui occupent et structurent l’espace dit urbain, mais encore la façon dont les individus tentent de concilier leurs habitus de tous ordres avec des contraintes et processus toujours situationnels.

Les normes qui sont  ici globalement questionnées relèvent des normes identitaires urbanisées et la rupture dont il est question   rend compte de la complexité de reconfigurer un espace langagier de référence lorsque celui-ci est fragmenté par la mobilité.

Avec  les  contributions  de  :  Thierry  Bulot,  Valentin  Feussi,  Jeanne M eyer,  Ang!lina  Etiemble,  Anne  Morillon,  Claire  Lesacher,  Vincent  Veschambre,  Diego  Muñoz  Carrobles,  Anne-Cécile  Gilbert,  et Spomenka  Alvir.

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *