Le commerce des caravanes russes en Chine du XVIIe siècle à 1762

Avec la conclusion du traité de Nertchinsk en 1689 puis de celui de Kiakhta en 1728, la Russie et la Chine inaugurent des relations diplomatiques et commerciales. Les Russes envoient dès lors des caravanes qui parcourent de longues distances de Moscou à Pékin à travers la Sibérie et les steppes mongoles pour le commerce des fourrures. Ces expéditions s’effectuent au bénéfice du tsar qui détient le monopole absolu sur les échanges avec la Chine. Cet article se propose d’étudier l’organisation et les activités des caravanes, afin de mettre en lumière les particularités de ce commerce et de comprendre les raisons pour lesquelles il finit par s’arrêter au XVIIIe siècle.

Plus de renseignements sur HAL-SHS


Jacqueline Nivard

Jacqueline Nivard, Centre d’études sur la Chine moderne et contemporaine

More Posts - Website

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *