Derrière la Grande Muraille : Mongolie et Chine au temps des premiers empereurs

Exposition temporaire au Laténium, Neuchâtel

© SP Laténium, Neuchâtel.

© SP Laténium, Neuchâtel.

Au 3e siècle av. J.-C., les Xiongnu, cavaliers des steppes de Mongolie, se montrent très belliqueux envers leurs voisins du sud. Pour se protéger des attaques de ces redoutables tribus, Qin Shi Huandi, premier empereur de Chine, fait construire en un temps record une longue fortification. A sa mort et durant cinq siècles, Xiongnu et Han ne cesseront de s’affronter, engageant tantôt des conflits meurtriers, proposant tantôt des traités de paix et des alliances. De cette rivalité entre une civilisation tournée vers le nomadisme et le pastoralisme au nord, et une civilisation sédentaire et citadine, tournée vers l’agriculture au sud, vont s’affirmer deux mondes étonnants qui connaîtront chacun à leur manière un développement artistique, technique et économique hors du commun. Cette époque est marquée par la construction de la Grande muraille, l’ouverture de la route de la Soie, les riches tombes aristocratiques et un art animalier particulièrement expressif et dynamique.

Lire la présentation de l’exposition

Date

  • 23 octobre 20015 – 29 mai 2016

Lieu

  • Laténiumaffiche
    Parc et musée d’archéologie de Neuchâtel
    Espace Paul Vouga
    CH-2068 Hauterive

Programme

Catalogue de l’exposition

Plus d’informations sur le site du parc et musée d’archéologie du Laténium


Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *