Le cinéma tibétain aujourd’hui, reflet des rapports de genre au Tibet ?

Conférence de Françoise Robin, professeur des universités, enseignante de langue et littérature tibétaines à l’INALCO : « Le cinéma tibétain aujourd’hui, reflet des rapports de genre au Tibet ? ».

Conférence organisée par la Société Européenne pour l’Étude des Civilisations de l’Himalaya et de l’Asie Centrale.

Date

  • Mardi 23 octobre 2018, à 18h00

Lieu

  • Musée Cernuschi, Auditorium  (1er étage)
    7 avenue Vélasquez – 75008 PARIS.

Présentation

Le cinéma tibétain au Tibet, malgré son histoire courte (15 ans à peine), peut déjà se targuer d’avoir vu émerger quelques cinéastes remarqués à l’international, comme Pema Tseden et Sonthar Gyal. Leurs films ont tous pour arrière-plan le monde rural d’où ils sont issus, c’est-à-dire l’Amdo, dont ils parviennent à représenter les bouleversements sociaux au travers des itinéraires d’individus singuliers (moine, pasteur nomade, paysan, metteur en scène, commerçant). Toutefois, à deux exceptions près, les personnages masculins dominent l’écran, les rôles féminins étant limités, peu audibles et peu visibles. On s’intéressera dans cette communication à décrire et tenter d’expliquer cette sous-représentation des femmes dans le cinéma produit en Amdo aujourd’hui, tout en montrant les évolutions rapides en cours.

Affiche


Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.