Qu’est-ce qui fait courir l’action publique en matière de mobilité urbaine ? La fabrique du mouvement

L’Institut pour la ville en mouvement, ses chaires Chine et Amérique Latine, La Fabrique de la Cité, en partenariat avec l’Université Paris-Est et l’Institut d’aménagement et d’urbanisme-Île-de-France organisent en mars 2012, à Paris, le colloque international « Qu’est-ce qui fait courir l’action publique en matière de mobilité urbaine ? La fabrique du mouvement ».

Objectifs de l’appel aux jeunes chercheurs

Le présent appel à contribution s’insère dans un colloque dont l’objectif général est de décoder les politiques publiques liées à la mobilité urbaine (voir plus bas). Il propose à des jeunes chercheurs de présenter l’analyse d’une controverse récente portant sur un problème public lié à la mobilité urbaine dans une grande agglomération du monde (au moins 500 000 habitants en Europe, au moins un million  ailleurs dans le monde), quel que soit le continent ou l’aire géographique dans laquelle elle se situe.

L’idée est de retracer l’histoire d’une controverse qui a opposé des acteurs sociaux dans un contexte où les méthodes d’évaluation traditionnelle fondées sur l’intérêt général sont contestées. Quelle expression des intérêts d’acteurs, quelles représentations de la ville, du développement durable, de l’action publique, de valeurs… révèlent les processus sous-jacents au conflit ? Comment le problème a-t-il émergé dans l’espace public ? Quels acteurs sociaux le portent ? Comment a-t-il été mis à l’agenda médiatique et/ou politique ? Quelles sont les « scènes » de ces débats/publicisations ? Autour de quels projets / mégaprojets /objets / objets fétiches se font les débats ? Autour de quelles questions se créent des conflits d’idées et/ou d’intérêts ? Quels sont les arguments mobilisés ? Par qui ? Au nom de quelles valeurs ou visions de l’ordre urbain ? Selon quelles références à d’autres territoires (modèles de villes, importations d’idées etc.) ? …
Les contributions peuvent relever de différentes disciplines et en mobiliser plusieurs : urbanisme, planification, sociologie urbaine, sociologie des problèmes publics, sociologie de l’action publique, ingénierie des transports et de la mobilité, analyse de discours, anthropologie morale et politique etc.

Objectif général du colloque international

L’objectif général de ce colloque est de décoder les politiques publiques liées à la mobilité urbaine, à partir d’exemples pris dans une dizaine de métropoles mondiales. Comment s’élaborent et se discutent aujourd’hui, dans un processus multi-acteurs et multi-enjeux,  les politiques de mobilité urbaine, qu’elles réussissent ou échouent ? Les logiques à l’origine des politiques de mobilité sont multiples et combinent contraintes économiques, valeurs, utopies, politiques d’image, conflits d’intérêts, opportunités politiques… L’ambition du programme de recherche est de mieux comprendre les processus induits par ces combinaisons de valeurs, rêves et contraintes, en ciblant des situations récentes.

Prix Jeune chercheur « The making of  movement »
Le Comité scientifique décernera le prix de la meilleure contribution. L’auteur sera invité à donner une conférence dans une université des Chaires de l’Institut pour la ville en mouvement en Amérique Latine, en Chine ou en France (voir la liste ci-dessous).

Plus de renseignements sur Calenda

 




Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search