Le métier du parfumeur en France et l’art de l’encens au Japon – Contribution à une sociologie de l’olfaction

Thèse de Hsiu-Ping Chen, soutenue à  l’EHESS  (10/12/2010) sous la direction de Jean-louis Fabiani (Centre Norbert Elias) sur le métier du parfumeur en France et l’art de l’encens au Japon.

Le discours olfactif en France se conclue par la subjectivité individuelle et la relativité culturelle : tout individu comme toute culture développe son penchant olfactif différencié. La problématique consiste à étudier si la personnalité autocontrainte et égocentrique de l’individu moderne explique la formation du récit, et si le déséquilibre de la personnalité moderne est dû à l’ascension inaccessible au pouvoir dans la société égalitaire et étatique de nation centralisée et monopolisée en concurrence avec la société globalisée du marché. L’approche comparative tente d’explorer la diversité et la généralité de cette personnalité autocontrainte et égocentrique, et si la dimension relativiste du récit est une expression nationale française et/ou universaliste eurocentrique. Les études empiriques appuyées sur la société du parfumeur français démontrent que la différenciation personnalisée individualise la sensibilité olfactive ; celles appuyées sur la société du maître de l’art de l’encens au Japon illustrent que la différenciation individuelle est l’expérience social générale, mais se démarque par le processus de la formation de l’état-nation. L’expérience de ce processus au Japon ne correspond pas entièrement aux hypothèses éliasiennes ; l’influence de l’occidentalisation ne configure pas de la même manière l’individualité que l’européanisation ou la colonisation. L’hypothèse éliasienne que le soi à autrui de l’individu-joueur, d’après le modèle de jeux, anticipe son avenir, est une théorisation de généralité mais objectivée de l’expérience de la formation étatique en Europe Occidental.

Texte de la thèse disponible sur HAL-SHS


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.