La Chine et ses frontières maritimes

Cycle « La fin des frontières ? », 5e conférence par Sébastien Colin et Jean-Marc Sorel à la BULAC

Le 15 mai 2012, de 18h30 à 20h30,  Auditorium

Dans les mers de Chine orientale et méridionale, comme en mer Jaune, la Chine n’a encore délimité aucune de ses frontières maritimes de manière définitive, à l’exception d’une courte frontière avec le Vietnam dans le golfe du Tonkin. Les processus de délimitation sont ici compliqués par toute une série d’enjeux économiques et stratégiques et de litiges insulaires, vecteurs depuis plusieurs années de tensions récurrentes, parfois ponctuées d’accrochages, avec certains des autres États riverains. De plus, la Chine considère aujourd’hui la mer comme le principal espace où manifester sa puissance. Elle s’est dotée d’une politique maritime expansionniste qui suscite méfiance et hostilité, voire l’oppose à des concurrents régionaux directs comme le Japon et au-delà les États-Unis.

Sébastien Colin fera le point sur la situation géopolitique dans les mers bordières de la Chine. Il abordera brièvement le droit de la mer et les grandes lignes de la politique maritime chinoise, avant d’effectuer un tour d’horizon régional en exposant les différends frontaliers et insulaires entre la Chine et ses voisins. En savoir plus


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search