La démocratie conditionnelle. Le débat contemporain sur la réforme politique dans les universités chinoises

 Soutenance de thèse en Science politique d’Emilie Frenkiel

  •  La démocratie conditionnelle. Le débat contemporain sur la réforme politique dans les universités chinoises

 Thèse dirigée par M. Pierre Rosanvallon (EHESS, Collège de France). Soutenance le 25 juin 2012 à 9h Salle de conférence Collège de France 3, rue d’Ulm 75005 Paris

 Membres du Jury

  • Yves Chevrier (EHESS)
  • Jean-Luc Domenach (CERI, Sciences Po)
  • Jean-Louis Rocca (CERI, Sciences Po)
  • Pierre Rosanvallon (EHESS, Collège de France)
  • Yves Sintomer (Paris 8, CNRS)

Ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure de Lettres et Sciences Humaines et agrégée d’anglais, a enseigné et étudié en Grande-Bretagne à l’Université d’Exeter et en Chine à l’Université de Pékin. Elle est doctorante en science politique à l’EHESS sur les conceptions du politique des intellectuels chinois au début du XXIe siècle sous la direction de Pierre Rosanvallon et enseigne actuellement à l’Université Paris 13.

Page personnelle


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search