Cycle Shadows 2013 : L’Autre Rive de Jiang Yue

Pour sa première séance après les vacances, le cycle Shadows vous présentera une oeuvre fondatrice du documentaire indépendant chinois : “L’Autre Rive” de Jiang Yue.

Date

La projection aura lieu le lundi 23 septembre à 20h30

Lieu

au Studio des Ursulines.

Langue

Le film sera projeté en version originale sous-titrée français.

Synopsis

Ce film documentaire raconte l’histoire d’un groupe de quatorze étudiants venus de la campagne sans hukou urbain. Nous sommes au tout début des années 1990. Ils entrent à l’Institut du cinéma de Pékin, dans la classe du metteur en scène Mou Sen 牟森 qui était alors en train de préparer une pièce de théâtre expérimentale. Jiang Yue filme les discussions, la préparation et les représentations de la pièce. Les étudiants donnent au total sept représentations à l’Institut du cinéma, à Pékin, et la pièce obtient de très bonnes critiques.

Trois mois plus tard, Jiang Yue a retrouvé les étudiants pour savoir ce qu’ils étaient devenus : ils avaient abandonné leur rêve et étaient revenus à la réalité, devenus non des célébrités, mais des gens ordinaires. Quatre mois plus tard, Jiang Yue a refait un dernier point… Les difficultés rencontrées par ces jeunes dans la poursuite de leurs idéaux sont l’écho de celles du réalisateur lui-même qui a terminé à grand peine son documentaire en y investissant jusqu’à son dernier centime et y laissant ses dernières énergies.

« L’autre rive » est, en 1993, une première illustration de la « méthode » qui va devenir classique chez les réalisateurs de la nouvelle vague du documentaire indépendant en Chine, à partir du début des années 1990 : des sujet sociaux traités de l’intérieur, avec une profonde implication du réalisateur dans la vie des sujets filmés, qui entraîne souvent une évolution des rapports entre eux, et de l’approche même du documentaire.

Biographie du réalisateur :
Jiang Yue est né en 1962. Après des études à l’Académie Nationale de l’Art théâtral, il devient l’assistant de Huang Jianzhong sur plusieurs films populaires, notamment The Spring Festival (1991). Il se tourne ensuite vers le cinéma indépendant et réalise son premier long-métrage au Tibet, Theatre Troupe of Lama Priests (Lama zangxituan, 1991). En 1994, son film Bi An (L’Autre rive) est sélectionné au Festival du Cinéma du réel.

Depuis sa création en 2006, Shadows base sa programmation sur l’originalité. Nous voulons que le festival et le cycle Shadows soient un tremplin pour des réalisateurs prometteurs qui n’ont pas l’occasion d’être diffusé. La découverte est ainsi notre mot d’ordre et nous vous remercions d’être toujours de plus en plus nombreux à nous soutenir. Notre volonté, aussi forte soit elle, ne pourrait pas exister sans notre public. Nous essayons, par conséquent d’innover et de bâtir une programmation riche, éclectique et surprenante. La curiosité et l’ouverture sur le monde sont deux choses primordiales et Shadows espère, dans une certaine mesure, y contribuer.

 

Jacqueline Nivard

Jacqueline Nivard, Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine

More Posts - Website


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.