Liao Yiwu — La Chine d’en bas

Rencontre-lecture autour de poèmes de Liao Yiwu, animée par Christophe Deloire (Reporters dans frontières). Liao Yiwu fera une lecture dédiée aux victimes de Tian’anmen.

Un an après les sanglantes manifestations de la place Tian’anmen à Pékin au printemps 1989, Liao Yiwu publie des poèmes pour commémorer cet événement. Ils sont immédiatement censurés et Liao Yiwu sera emprisonné pendant quatre ans. La Chine d’en bas est issu de ses rencontres en prison puis dans la rue où il jouait de la flûte pour gagner sa vie, devenu un auteur dissident interdit de publication. Qui a-t-il rencontré ? Ceux que la Chine Nouvelle issue des réformes de Deng Xiao Ping refuse d’entendre, souvent ignorés au sein de leur propre communauté : un pilleur de tombes, un gérant de toilettes publiques, un haut fonctionnaire corrompu, un lépreux, un perceur de coffres-forts…

Liao Yiwu vit aujourd’hui à Berlin, où il a notamment reçu le Prix de la paix des libraires allemands en 2012 et le Freedom to Write Award américain.

Date et heure

  • Dimanche 18 mai 2014 à 18h30

Lieu

  • Maison de la poésie
    Passage Molière – 157 rue Saint-Martin
    75003 Paris
    Métro Rambuteau – RER Les Halles

Inscription

Lire

  • Liao, Yiwu. La Chine d’en bas. Paris13e Note Éditions, 2014.
  • Deloire, Christophe . L’homme qui ne se retourne pas. Paris : Flammarion, 2014.

 


Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *