Iosif Goshkevich, diplomate et savant orientaliste

Exposition consacrée à Iosif Goshkevich (1814-1875), savant et diplomate, l’un des premiers orientalistes slaves, à l’occasion de la célébration du 200ème anniversaire de sa naissance.

(размер изображения, по ум. 200px)pxCe pionnier des études orientales, très à l’aise avec les langues de l’Extrême-Orient – le chinois, le mandchou, le coréen et le japonais – a consacré toute sa vie aux études de différentes cultures et aussi de la faune et de la flore de la Chine, du Japon, de la Corée et des Philippines. Il est également le premier auteur d’un dictionnaire japonais-russe.

Goshkevich a consacré toute son énergie au travail qui rend possible la compréhension mutuelle des cultures et des peuples (il était lui-même traducteur du chinois). Ce natif de Biélorussie est le fondateur de la première école russe à Hakodate (Japon) et l’auteur de l’ouvrage “Sur les racines de la langue japonaise”.

Un événement organisé avec le soutien des délégations permanentes de la Fédération de Russie et du Japon auprès de l’UNESCO.

Date

1er au 4 septembre 2014

Lieu

UNESCO – Salle des actes, entrée libre

Contact

dl.belarus(at)unesco-delegations.org

Informations pratiques

http://www.unesco.org/new/fr/unesco/events/unesco-house/cultural-events/

Voir aussi

Célébration du 200ème anniversaire du diplomate et savant I. Goshkevich à Paris (Présentation de l’exposition sur le site de l’ambassade du Bélarus en France).

 

 

Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.