Enquêter sur la justice ordinaire en Chine

Dans le cadre du séminaire de recherche Les sciences sociales en question : grandes controverses épistémologiques et méthodologiques (CEE-CERI)

Comment approcher « le plus grand système judicaire du monde », a priori relativement fermé à l’observation extérieure ? Comment le faire quand on est de plus femme, et étrangère ? Comment éviter d’être instrumentalisée ? Stéphanie Balme montre comment, en panachant les techniques d’enquêtes (analyse du contexte général, observation participante, entretiens, films), elle parvient à surmonter partie de ces écueils.

Intervenante : Stéphanie Balme, Sciences Po/CERI, auteur notamment de « Chine : la règle de droit aux marges d’un empire bureaucratique et absolutiste (1978-2014) », Revue française d’administration publique, 150, 2014, p. 393-413 et co-auteur avec Antoine Garapon de : La justice en version originale  (Ebook, LexisNexis, 2014).

Discutant : Antoine Garapon, magistrat, secrétaire général de l’Institut des Hautes Études sur la justice, auteur notamment de : La prudence et l’autorité. Juges et procureurs du XXIème siècle, (co-auteur, e-book, Lexis Nexis, 2014).

Le débat sera présidé par Nonna Mayer, Sciences Po, CEE, CNRS.

Date

  • 2 février 2015, de 12h30 à 14h30

Lieu

  • CERI-Sciences Po
    Salle Jean Monnet, Bâtiment S
    56, rue Jacob 75006 Paris

INSCRIPTION OBLIGATOIRE : conferences.cee@sciencespo.fr 

 Responsables scientifiques et contact : nonna.mayer@sciencespo.fr et samy.cohen@sciencespo.fr

 

Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.