Entretien de l’AFEC avec Jean-Pierre Drège

Jean-Pierre Drège (dir.), La fabrique du lisible : La mise en texte des manuscrits de la Chine ancienne et médiévale, Paris : Collège de France, Institut des Hautes Études Chinoises, 2014, 420 p.  Disponibilité de l’ouvrage en bibliothèque

Dirigé en collaboration avec Costantino Moretti (Ingénieur de recherche à l’École pratique des hautes études), les 51 contributions permettent de suivre une évolution du livre chinois aux périodes antiques (plusieurs articles concernent les manuscrits de la dynastie des Han antérieurs) et médiévales (représentées notamment par les manuscrits de Dunhuang).

« L’émergence de la codicologie et le développement des recherches d’histoire des textes appliquées aux manuscrits occidentaux ont servi d’exemple pour entreprendre un nouveau chapitre de l’histoire du livre chinois manuscrit qui concerne sa production autant que son utilisation, son maniement autant que sa conservation, sa conception comme sa destination, son écriture comme sa lecture. C’est une première tentative d’histoire des textes dans leur contexte qui est ici proposée. » (Extrait du quatrième de couverture)

Cet ouvrage trouve très clairement sa place dans les travaux de référence dans le domaine de la codicologie en Chine, un domaine encore assez peu développé. Les thématiques suivent une division traditionnelle en chine avec par exemple une section consacrée aux manuscrits historiques, aux textes du Canon Confucéen, aux Belles-Lettres ou encore au Bouddhisme et au Taoïsme. Ce découpage facilitant la lecture des différents articles, servira très certainement de manuel pour les étudiants qui souhaitent s’initier dans l’apprentissage des manuscrits chinois.

A l’occasion de la sortie de ce ce livre, l’AFEC propose un entretien avec Jean-Pierre Drège. Nous avons souhaité nous entretenir à la fois sur certains des articles publiés mais aussi, et c’est important, sur l’aspect général de l’ouvrage, la méthodologie employée pour parvenir à sa publication et son impact dans l’histoire des manuscrits en Chine. Cette rencontre nous éclaire ainsi sur la situation actuelle de la recherche portant sur l’histoire du livre et des manuscrits en Chine.

Zhang Chao et Arnaud Bertrand

Lire l’entretien sur le site de l’Association française d’études chinoises

Jacqueline Nivard

Jacqueline Nivard, Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine

More Posts - Website


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search