Les racines populaires de l’art de la propagande communiste en Chine

Dal Lago, Francesca. Les racines populaires de l’art de la propagande communiste en Chine : des gravures sur bois du Mouvement pour la nouvelle xylographie aux nouvelles estampes du Nouvel An. Arts asiatiques, 66 (2011), p. 27-40. URL : www.persee.fr/doc/arasi_0004-3958_2011_num_66_1_1764

Cet article introduit les origines folkloriques et populaires de l’art politique du Parti communiste chinois, qui naquit dans les zones rurales pendant la période de la guerre anti-japonaise (1937-1945). Le début du Mouvement pour la nouvelle xylographie au milieu des années 1930 à Shanghai et à Canton, sous l’égide de l’écrivain Lu Xun, signa le passage à une pratique artistique concentrée sur l’usage de la gravure afin d’établir des contacts avec les milieux défavorisés de la population. Mais, une fois que les artistes se transférèrent dans les zones du Nord-Ouest du pays au début de la guerre, les estampes en noir et blanc produites dans des zones urbaines ne s’adaptaient pas aux goûts de la population rurale. La propagande visuelle s’orienta alors vers le genre des estampes du Nouvel An (nianhua) traditionnellement utilisé par les paysans dans les zones libérées puis contrôlées par l’armée communiste. Avec l’adoption des théories maoïstes en faveur de la culture paysanne et l’usage de ces estampes populaires, la xylographie, d’origine urbaine, fut transformée en un genre nouveau utilisant des éléments dérivés de l’héritage populaire, mais partiellement soumis à l’esthétique provenant de la formation académique des artistes. L’article conclut en affirmant que l’art politique créé dans ces circonstances définit une partie de la production artistique de la République populaire après sa fondation en 1949.

Lire l’article sur le portail Persée

Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search