L’histoire de la modernité en Chine : l’architecture au contact du monde occidental, discours et pratiques (1840-2008)

Wei  Xiaoli soutiendra sa thèse de doctorat en histoire de l’art préparée à l’Université Paris-Sorbonne et intitulée  «L’histoire de la modernité en Chine : l’architecture au contact du monde occidental, discours et pratiques (1840-2008)» école doctorale 124, Laboratoire de recherche André Chastel (UMR 8150).

Devant un jury composé de :

  • Madame Dominique Rouillard, Professeur d’histoire et théorie de l’architecture, ENSA Paris-Malaquais
  • Madame Françoise Ged, Architecte DPLG, HDR, Responsable de l’Observatoire de l’architecture de la Chine contemporaine, Cité de l’architecture et du patrimoine
  • Madame Taline Ter Minassian, Professeur d’histoire contemporaine, INALCO
  • Monsieur Bruno Fayolle-Lussac, Professeur honoraire d’histoire de l’architecture, ENSAP Bordeaux
  • Monsieur Jean-Yves Andrieux, Professeur d’histoire de l’art contemporain, Université Paris-Sorbonne, directeur de thèse

 

Date

Le vendredi 20 novembre 2015 à 14h00

Lieu

INHA, Salle Ingres, 2ème étage, Galerie Colbert, 4-6 rue des Petits-Champs, Paris 2ème Métro Bourse ou Palais Royal-Musée du Louvre

Plan d’accès

Page personnelle de Wei Xiaoli 


Jacqueline Nivard

Jacqueline Nivard, Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine

More Posts - Website

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.