Les shi des Royaumes Combattants : facteurs de réussite et de désordre

Dans le cadre des “Séminaires de l’EFEO Paris”, conférence de Gilles Boileau (université de Tamkang, Tamsui [Taiwan]) sur le thème « Les shi des Royaumes Combattants : facteurs de réussite et de désordre »

  • lundi 11 janvier 2016 de 11h00 à 12h30 à la Maison de l’Asie (salon du 1er étage) – 22, avenue du Président Wilson – 75116 Paris. M° Iéna (ligne 9) ou Trocadéro (lignes 6/9).

À la fin des Printemps et Automnes, les États en formation de la Chine archaïque sont confrontés à des déséquilibres d’ordre politique et militaire, qui les contraignent à de nouveaux types d’organisation. Certains de ces États commencent à faire appel à une classe sociale probablement ancienne mais caractérisée par une expertise technique qui va devenir fondamentale dans la mise en œuvre de réformes nécessitées par des conditions politiques en plein bouleversement. Cette « classe » (définie essentiellement par son intelligence – d’ailleurs thématisée – plus que par son statut) est celle des shi. Son avènement, favorisé par les princes, leur causera cependant bien des problèmes : afin de créer un ordre nouveau, il faudra aux puissants d’abord nourrir l’intelligence pour pouvoir la domestiquer.

Renseignements : vincent.paillusson@efeo.net

Monique Abud

Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, EHESS, Paris, France

More Posts


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.